Comprendre les contrats exécutoires couverts en vertu du Code des impôts

12 views 6:46 pm 0 Comments juin 11, 2024

Qu’est-ce qu’un contrat exécutoire couvert ?

Un « contrat exécutoire couvert » est un autre type de transaction éligible à l’intégration en vertu de la section 988(d) du Code. Un contrat exécutoire couvert se produit lorsqu’un contribuable conclut un contrat exécutoire et une couverture de ce contrat, à condition que le contribuable satisfasse à toutes les exigences des règlements du Trésor.(1)

Qu’est-ce qu’un contrat exécutoire ?

Un contrat exécutoire est défini comme un accord juridique conclu par le contribuable avant la date d’accumulation pour (1) acheter ou vendre un bien utilisé ou détenu dans le cours normal de l’entreprise du contribuable, ou (2) acquérir ou exécuter un ou plusieurs services qui sera négocié dans une monnaie non fonctionnelle (ou un montant déterminé en référence à une monnaie non fonctionnelle) dans le futur.(2) Par exemple, un accord visant à acheter du matériel pour une entreprise dans le futur pour des euros est un contrat exécutoire. Une fois que le contrat exécutoire atteint sa date d’accumulation (3), il sera traité comme un compte à payer ou à recevoir. (4)

Quelles sont les exceptions à la définition d’un contrat exécutoire ?

Le Règlement du Trésor prévoit des exceptions à la définition d’un contrat exécutoire :

  1. Une transaction au titre de l’article 988 n’est pas un contrat exécutoire.(5) Par exemple, un contrat à terme pour acheter une devise non fonctionnelle n’est pas un contrat exécutoire.(6)
  2. Transaction qui couvre la période entre la date de transaction et la date de règlement de certains titres.(7)

Comment un contribuable peut-il couvrir un contrat exécutoire ?

Une fois qu’un contrat exécutoire(8) est couvert, il devient un « contrat exécutoire couvert »(9) s’il répond à toutes les exigences suivantes :

  1. Le contrat exécutoire et la couverture sont identifiés comme un contrat exécutoire couvert.(10)
  2. La couverture est conclue à compter de la date de conclusion du contrat d’exécution et avant la date d’accumulation à laquelle la couverture est conclue, c’est-à-dire réglée ou clôturée, ou une devise non fonctionnelle est déposée sur un compte auprès d’une banque ou autre. institution financière, et il est acquis et déposé.(11)
  3. Le contrat exécutoire est couvert (en tout ou en partie) pendant toute la période commençant à la date d’identification de la couverture (12) et se terminant à la date d’accumulation ou après. (13).
  4. Aucune des parties à la couverture n’est liée l’une à l’autre.(14)
  5. Dans le cas d’une QBU ayant une résidence en dehors des États-Unis, le contrat exécutoire et la couverture sont correctement reflétés dans les livres de la même QBU.(15)
  6. Le contrat exécutoire et la couverture sont tous deux conclus par le même particulier, société de personnes, fiducie, succession ou société.(16) La même société doit conclure à la fois le contrat exécutoire et la couverture, peu importe si cette société est membre ou non. d’un groupe consolidé.(17)
  7. Si une personne étrangère engagée dans un commerce ou une entreprise aux États-Unis conclut un contrat exécutoire ou une couverture par le biais de ce commerce ou de cette entreprise, tous les éléments de revenus et de dépenses associés à la transaction doivent être effectivement liés au commerce ou à l’entreprise aux États-Unis pendant toute la durée du contrat. contrat exécutoire couvert.(18)

Qu’est-ce qui constitue une couverture d’un contrat exécutoire ?

Une couverture d’un contrat exécutoire comprend les types de transactions suivants :

  1. Un dépôt d’une devise non fonctionnelle dans un compte de couverture ;
  2. Un contrat à terme ou un contrat à terme tel que décrit dans les sections 1.988-1(a)(1)(ii) et 1.988-1(a)(2)(iii) de la réglementation du Trésor ; et
  3. Une combinaison d’éléments qui réduit le risque de fluctuations des taux de change par référence à la monnaie fonctionnelle du contribuable en ce qui concerne les paiements en monnaie non fonctionnelle effectués ou reçus en vertu d’un contrat exécutoire ;(19) et
  4. Un contrat d’option tel que décrit dans les sections 1.988-1(a)(1)(ii) et (2)(iii) du Règlement du Trésor si la date d’expiration de l’option est égale ou antérieure à la date d’accumulation.(20)

Une série de haies peut-elle recevoir un traitement intégré comme une seule haie ?

Oui. Lorsqu’une transaction constitue un contrat exécutoire couvert, un contribuable peut clôturer la couverture, conclure une nouvelle couverture et conserver le traitement intégré si certaines conditions sont remplies. Un contribuable peut choisir d’intégrer une série de couvertures en tant que couverture intégrée si le contrat exécutoire est couvert en tout ou en partie pendant toute la période commençant à la date d’identification de la couverture(21) et se terminant à la date d’accumulation ou après.(22). ) Un contribuable satisfait à cette exigence si la couverture qui succède à une couverture résiliée est conclue au plus tard le jour ouvrable suivant la résiliation.(23)

Qu’est-ce qu’un « compte de couverture » ?

Un compte de couverture est un compte ouvert auprès d’une banque ou d’une autre institution financière qui est utilisé exclusivement pour les dépôts en monnaie non fonctionnelle afin de couvrir des contrats exécutoires.(24) Pour déterminer la base fiscale des unités d’un tel compte de couverture, seules les unités du compte à compter de la date d’accumulation sont pris en compte.(25) Un contribuable peut adopter toute convention raisonnable appliquée de manière cohérente à tous les comptes de couverture afin de déterminer quelles unités composent la couverture et sa base fiscale à la date d’accumulation.(26)

Y a-t-il des règles d’identification à respecter pour avoir un contrat exécutoire couvert ?

Oui. Avant la clôture de la date à laquelle le contribuable conclut la couverture, le contribuable doit enregistrer (1) une description claire du contrat d’exécution et de la couverture, (27) et (2) indiquer que la transaction est identifiée conformément à Section 1.988-5(b)(3)(28) du Règlement du Trésor. (28) L’IRS peut appliquer ces dispositions d’identification après la date de conclusion de la couverture si le contribuable remplit toutes les conditions pour avoir un contrat exécutoire couvert mais (a) le le contribuable ne satisfait pas à une ou plusieurs des exigences d’identification et (b) l’IRS conclut, sur la base des faits et circonstances, que le contrat exécutoire est couvert. L’IRS peut procéder à des « ajustements appropriés » (29), en appliquant l’article 1.988-5(b) du Règlement du Trésor « que le contrat exécutoire et la couverture soient détenus par le même contribuable ou non. » (30)

Comment sont imposés les contrats exécutoires couverts ?

En vertu des règles de couverture de change de l’article 988(d), un contrat exécutoire et la couverture sont intégrés. Cela signifie que les montants payés ou reçus au titre de la couverture sont traités comme payés ou reçus au titre du contrat d’exécution, ainsi que tout compte à payer ou à recevoir ultérieur, ou la partie à laquelle se rapporte la couverture.(31) Le gain ou la perte de change n’est pas comptabilisé. sur la couverture.(32) Et, si le contrat exécutoire devient un compte à payer ou à recevoir à la date d’accumulation, le gain ou la perte de change n’est pas comptabilisé sur le à payer ou à recevoir pour la période couverte par la couverture.(33)

Un contrat exécutoire partiellement couvert peut-il être intégré ?

Oui. Pour intégrer un contrat exécutoire et une couverture partielle, le contribuable doit traiter les montants payés ou reçus dans une monnaie fonctionnelle dans le cadre de la couverture comme étant payés ou reçus au titre de la partie du contrat exécutoire qui est couverte, ou de tout compte à payer ou à recevoir ultérieur. .(34) Les montants attribuables à la partie du contrat exécutoire qui n’est pas couverte sont convertis en monnaie fonctionnelle à la date de comptabilisation, et le gain ou la perte de change sur le montant non couvert est réalisé lorsqu’un paiement est effectué ou reçu à l’égard de tout montant payable. ou créance née à la date d’accumulation.(35)

Quel est le résultat fiscal si un contrat exécutoire couvert est cédé avant la date d’exercice du contrat exécutoire ?

Si un contribuable dispose (ou résilie de toute autre manière) un contrat exécutoire couvert avant la date d’accumulation, la couverture est considérée comme ayant été vendue à sa juste valeur marchande à la date de cession du contrat exécutoire, tout gain ou toute perte étant réalisé et comptabilisé. à cette date.(36) Le cours au comptant à la date à laquelle la couverture est traitée comme vendue est utilisé pour déterminer le gain ou la perte de change ultérieur sur la couverture.(37)

Quel est le résultat fiscal si la partie couverte d’un contrat exécutoire couvert est cédée avant la date d’accumulation d’une couverture ?

Si un contribuable dispose d’une couverture qui a été identifiée comme faisant partie d’un contrat exécutoire couvert avant la date de comptabilisation, tout gain ou perte à la disposition n’est pas comptabilisé. Il est plutôt traité comme un ajustement des revenus ou des dépenses liés aux services rendus (reçus) dans le cadre du contrat exécutoire, ou du montant réalisé ou de la base du bien vendu (acheté) dans le cadre du contrat exécutoire.(38)

Quel est le résultat fiscal si un contribuable cède la partie de couverture d’un contrat exécutoire couvert à la date d’accumulation ou après cette date ?

Si un contribuable identifie une couverture comme faisant partie d’un contrat exécutoire couvert et qu’il dispose de la couverture à la date d’accumulation ou après cette date, le gain ou la perte n’est pas comptabilisé sur la couverture.(39) La couverture est cédée à la date de comptabilisation. (40)

Un contrat exécutoire couvert est-il exempté des règles de chevauchement et du traitement de l’article 1256 ?

Oui. Un contrat exécutoire et sa couverture sont exemptés à la fois des règles de chevauchement et du traitement prévu à l’article 1256.(41) Toutefois, si un contrat exécutoire couvert fait partie d’un chevauchement avant que la couverture ne soit établie, les règles de chevauchement et le traitement prévu à l’article 1256 (le cas échéant) ) peut s’appliquer.(42)

Un contribuable peut-il traiter certaines positions sur titres comme des couvertures entre la date de transaction et la date de règlement ?

Oui. Un contribuable selon la comptabilité de caisse ou selon la comptabilité d’exercice peut traiter tout gain ou perte sur une couverture comme un ajustement du montant réalisé sur la base ajustée des actions ou des titres vendus ou achetés si le contribuable :

  • achète (vend) des actions ou des titres négociés sur un marché de valeurs établi,
  • couvre tout ou partie de l’achat (vente) pour toute partie de la période commençant à la date de transaction et se terminant à la date de règlement(43) et
  • identifie la couverture et les actions ou titres sous-jacents en tant que transaction intégrée en vertu de l’article 1.988-5(b)(3)(44) du Règlement sur le Trésor.

Dans ce contexte, le terme couverture désigne un dépôt de monnaie non fonctionnelle dans un compte de couverture, un contrat à terme ou à terme(45) ou une ou plusieurs combinaisons de contrats réduisant le risque de fluctuation des taux de change pour la période. commençant à la date de transaction et se terminant à la date de règlement.(46) Les règles de chevauchement et le traitement de l’article 1256 ne s’appliquent pas à la couverture et aux actions ou titres sous-jacents car il s’agit d’une transaction intégrée soumise à l’article 1.988-5 du Règlement du Trésor ( c).(47)

Conclusion

Les règles fiscales applicables aux opérations en devises peuvent être assez complexes, et le choix d’adhérer à l’article 988 et le choix de ne pas l’appliquer peuvent être assez déroutants pour les contribuables et leurs conseillers. En examinant attentivement les règles de l’article 988, les contribuables peuvent s’y retrouver avec succès et éviter des résultats fiscaux inattendus.

Étiquettes : , , , , , , , ,

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *