Qu’est-ce que la monnaie électronique au Vietnam ? Décret 52 expliqué

13 views 3:26 am 0 Comments juin 3, 2024
Vietnam Defines E-Money for the First Time, Excludes Virtual Currencies from its Scope

Le décret 52 fournit une définition claire de la monnaie électronique (monnaie électronique) au Vietnam comme « la valeur équivalente en VND stockée électroniquement », basée sur les fonds prépayés fournis aux banques ou aux organismes de services de paiement proposant des services de portefeuille électronique. Selon le décret, la monnaie électronique peut être stockée via des portefeuilles électroniques (e-wallets) et des cartes prépayées. La Banque d’État du Vietnam (SBV) a exclu les monnaies virtuelles du champ d’application de ce décret car elles ne sont pas réglementées par les autorités financières du pays. Le décret 52 entre en vigueur le 1er juillet 2024.


Le 15 mai 2024, le gouvernement vietnamien a promulgué le décret 52/2024/ND-CP (ci-après, le « Décret 52 ») réglementant les paiements autres qu’en espèces, à compter du 1er juillet 2024.

Le nouveau décret remplacera le décret 101/2012/ND-CP sur les paiements autres qu’en espèces et le décret 80/2016/ND-CP portant modification du décret gouvernemental 101/2012/ND-CP sur les paiements autres qu’en espèces.

Le décret 52 entraînera également l’expiration de l’article 3 du décret 16/2019/ND-CP modifiant, complétant et abrogeant certains articles du décret 101/2012/ND-CP sur les paiements autres qu’en espèces.

Comment le Vietnam définit la monnaie électronique dans le décret 52 : dispositions clés

Le nouveau décret définit la monnaie électronique comme la valeur du dông vietnamien (VND) stocké numériquement, sur la base du montant d’argent prépayé par les clients aux banques, aux succursales de banques étrangères et aux prestataires de services intermédiaires de paiement qui proposent des services de portefeuille électronique (portefeuille électronique). .

Le gouvernement vietnamien considère les services de portefeuille électronique comme ceux fournis par les banques, les succursales de banques étrangères et les prestataires de services d’intermédiaires de paiement à leurs clients, facilitant les dépôts d’argent, les retraits et les transactions de paiement.

Le Vietnam compte plus de 40 fournisseurs de portefeuilles électroniques ainsi que des services de paiement électronique de banques commerciales, avec environ 36 millions de portefeuilles électroniques actifs signalés par FiinGroup en avril 2024. Le pays n’a pas officiellement autorisé ni expressément interdit les monnaies numériques et les actifs virtuels.

L’article 6 du décret 52 stipule que la monnaie électronique peut être stockée via des portefeuilles électroniques et des cartes prépayées.

Selon le nouveau décret, les banques et les succursales de banques étrangères peuvent émettre et fournir des portefeuilles électroniques et des cartes prépayées. La fourniture, l’émission et l’utilisation de portefeuilles électroniques et de cartes prépayées doivent être conformes aux réglementations de la Banque d’État du Vietnam (SBV).

Les prestataires de services intermédiaires de paiement proposant des services de portefeuille électronique doivent garantir que le solde total de tous les comptes bancaires supportant les paiements de leurs portefeuilles électroniques n’est pas inférieur au solde total de tous les portefeuilles électroniques émis aux clients. Ces fournisseurs ne peuvent proposer des services que pour les portefeuilles électroniques liés aux comptes de paiement ou aux cartes de débit des clients.

TROUVER UN SOUTIEN AUX ENTREPRISES

Les réglementations transitoires permettent aux prestataires de services d’intermédiaire de paiement, autorisés à fournir des services d’assistance aux transferts d’argent électronique en vertu de la clause 5, article 3 de la circulaire 39/2014/TT-NHNN, de poursuivre leurs services conformément aux accords existants avant l’entrée en vigueur du décret 52.

La SBV a souligné que le décret 52, en fournissant pour la première fois une définition claire de la monnaie électronique au Vietnam, jouera un rôle crucial dans la prévention et l’élimination des méthodes de paiement illégales émises par des organisations non autorisées, ainsi que dans le soutien aux agences compétentes dans la lutte contre les méthodes de paiement illégales. violations.

L’article 34 de la loi 14/2022/QH15 relative à la lutte contre le blanchiment d’argent réglemente le virement bancaire ou le transfert électronique de fonds :

  • Les entités déclarantes seront tenues de déclarer les transactions impliquant le transfert de monnaie électronique à la SBV si la valeur de chacune de ces transactions dépasse la limite de valeur déterminée en vertu des règlements signés par le gouverneur.
  • Lorsqu’une entité déclarante participe à une transaction impliquant le transfert de monnaie électronique, elle doit :
    – Adopter des politiques et procédures de gestion des risques pour effectuer, rejeter, suspendre temporairement une transaction ou effectuer un contrôle post-transaction ; et
    – Vérifiez si une transaction impliquant le transfert de monnaie électronique contient des informations requises qui sont inexactes ou incomplètes, et signalez cette transaction comme activité suspecte.

Réglementations supplémentaires sur les paiements internationaux dans le décret 52

Le décret 52 a introduit des dispositions réglementaires pour clarifier :

  • Le concept de paiements internationaux et de systèmes de paiement internationaux ;
  • Le rôle de gestion de la SBV dans les paiements internationaux ;
  • Réglementation des activités de prestation de services de l’étranger vers le Vietnam et du Vietnam vers l’étranger, y compris la mise en œuvre de services de transfert financier international ;
  • Règlement sur le processus d’approbation des banques commerciales et des succursales de banques étrangères pour participer aux systèmes de paiement internationaux, et les conditions d’approbation ; et
  • Règlement sur les responsabilités des parties liées dans la fourniture d’informations complètes et opportunes et le respect des exigences des agences de gestion de l’État en vertu de la loi vietnamienne pour gérer les flux de transactions transfrontalières.

La SBV explique que ces réglementations renforceront le rôle de gestion des agences publiques compétentes dans les activités de paiement international. En outre, les réglementations encouragent les collaborations dans la fourniture de services de paiement transfrontaliers dans un contexte d’évolutions technologiques rapides et d’innovations qui soutiennent le commerce électronique.

Modifications et compléments au règlement des comptes de paiement

TROUVER UN SOUTIEN AUX ENTREPRISES

Le décret 52 modifie et complète plusieurs aspects de la réglementation relative aux comptes de paiement pour mieux s’aligner sur les pratiques actuelles. Ceux-ci inclus:

  • Réglementation sur l’ouverture et l’utilisation des comptes de paiement ;
  • Autorisation d’utiliser les comptes de paiement ;
  • Bloquer les comptes de paiement et les gérer après la fin du blocus ; et
  • Cas de clôture de compte de paiement et gestion du solde à la clôture.

En outre, le décret 52 introduit des réglementations sur la fourniture de services de paiement sans utiliser les comptes de paiement des clients pour les entreprises offrant des services publics. Elle modifie et complète également la réglementation relative aux services d’intermédiaire de paiement.

Effectuer des paiements au Vietnam : les transactions sans espèces voient leur volume augmenter

En comparant les quatre premiers mois de 2024 à la même période de 2023, les indicateurs de paiements autres qu’en espèces montrent des augmentations significatives. Les transactions de paiement autres qu’en espèces ont augmenté de 51,11 pour cent en volume et de 39,49 pour cent en valeur. Les transactions via les canaux Internet ont augmenté de 47,48 pour cent en volume et de 30,20 pour cent en valeur, tandis que les transactions sur appareils mobiles ont augmenté de 59,26 pour cent en volume et de 35,91 pour cent en valeur.

À l’inverse, les transactions aux distributeurs automatiques ont continué de baisser, avec une diminution de 14,15 % en volume et de 7,84 % en valeur, indiquant un net passage des paiements en espèces aux paiements autres qu’en espèces au Vietnam.

Le service Paiement de la SBV constate que les indicateurs de paiement sans numéraire se sont rapidement accélérés. De 2021 à 2023, le volume moyen des transactions de paiement au Vietnam via Internet et les appareils mobiles a augmenté respectivement de 52 % et 103,3 %. Au cours de la même période, le volume et la valeur des paiements effectués via les codes QR ont augmenté de plus de 170 %.

Fin 2023, le Vietnam comptait plus de 182 millions de comptes de paiement personnels, avec environ 87,08 % des adultes possédant des comptes de paiement. En outre, 40 banques ont signalé la mise en place officielle de près de 35 millions de comptes de paiement eKYC actifs. Electronic Know Your Customer (eKYC) est un processus automatisé qui aide les entreprises à vérifier numériquement l’identité des clients.

Emporter

La SBV souligne que le décret 52 est un document juridique crucial pour les paiements autres qu’en espèces au Vietnam et espère que ce décret aura un impact significatif sur les questions connexes. Le décret contribue à établir un cadre juridique solide pour les paiements sans numéraire, contribuant ainsi à la transformation numérique du secteur bancaire. Il s’aligne sur les engagements internationaux du Vietnam et vise à améliorer les paiements sûrs et modernes grâce à l’adoption des technologies de l’information. Le décret 52, ainsi que la loi sur les établissements de crédit 2024, entreront en vigueur le 1er juillet 2024.

À propos de nous

Vietnam Briefing est publié par Asia Briefing, une filiale de Dezan Shira & Associates. Nous produisons du matériel pour les investisseurs étrangers dans toute l’Asie, notamment dans l’ASEAN, la Chine et l’Inde. Pour des questions éditoriales, contactez-nous ici et pour un abonnement gratuit à nos produits, veuillez cliquer ici. Pour obtenir de l’aide concernant les investissements au Vietnam, veuillez nous contacter à [email protected] ou visitez-nous à www.dezshira.com.

Dezan Shira & Associates assiste les investisseurs étrangers dans toute l’Asie depuis des bureaux répartis dans le monde entier, notamment à Hanoï, Hô Chi Minh-Ville et Da Nang. Nous possédons également des bureaux ou des partenaires d’alliance qui aident les investisseurs étrangers en Chine, dans la RAS de Hong Kong, à Dubaï (EAU), en Indonésie, à Singapour, aux Philippines, en Malaisie, en Thaïlande, au Bangladesh, en Italie, en Allemagne, aux États-Unis et en Australie.

Étiquettes : , , , , ,

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *